J'aurais voulu être une artiste.

Un dîner presque parfait.

(illustration copyright Save My Brain)

Affalée devant ma télévision en rentrant du boulot, j’ingurgite tous les programmes que le bouquet satellite veut bien me donner d’un œil distrait. Pas envie de faire travailler mes neurones ce soir. Soudain, le générique de l’émission « Un dîner presque parfait » apparaît. Mon ventre, qui a inconsciemment saisi le thème principal, gargouille, et me sort de ma torpeur. Mieux, il me suggère une idée brillante: et si demain, je me lançais dans un dîner presque parfait ? ... » suite de l'article.

0 petit[s] mot[s]: