J'aurais voulu être une artiste.

Charlie et ses drôles de briques.

« Arquitectetra patrimonial ». Derrière ce nom aux sonorités exotiques se cache une jeune fille qui a des projets plein la tête, et notamment un qui lui tient à coeur : partir étudier le patrimoine des Iles Galapagos en Equateur et financer son projet grâce à la vente de porte-monnaie fabriqués en briques alimentaires. L'article est en ligne chez les Fauteuses de Trouble

0 petit[s] mot[s]: